Extrait :
QUI A DIT 35 HEURES?

Dans certains secteurs professionnels, des cadres ont pu dire : " Les 35 heures!..... Essayons d'abord 29, puis 30, en allant si possible crescendo vers l'objectif! "
D'autres exposent des points de vue différents, impliqués comme ils le sont à l'entretien de la croissance, aspirés dans le mouvement spiral ascendant de résultats d'entreprises, seuls garants de pérennité d'emploi dans leurs fonctions.

Récepteurs G.P.S., bureaux virtuels, téléphones, ordinateurs et autres portables, nouveaux médias technologiques facteurs de gains de productivité, leurs permettent une complète continuité de travail, sans rupture de charge, au service des objectifs d'entreprise, favorisant ainsi la pratique de leurs activités cadres au rythme rationnel des 35 heures.

Cependant, cette perspective de parité chronologique convergente s'éloigne, repoussée aux calendes d'un futur et hypothétique âge d'or, par le jeu de pressions compétitives mondialisées et des sollicitations incontournables des marchés, les amenant par la mise en oeuvre personnelle et individualisée de ces nouvelles technologies, à dès à présent travailler effectivement au rythme de 35 heures, mais ... de sommeil hebdomadaire.

Jacques Estienne TOUSSE - Cadre indépendant.
Membre du Réseau Indépendant de Réflexion Européen.

Retour